Vous avez souscrit avec succès à Go Pyrate!
Génial! Ensuite, complétez la commande pour un accès complet à Go Pyrate!
Bon retour! Vous vous êtes connecté avec succès.
Succès! Votre compte est complètement activé, vous avez maintenant accès à tout le contenu.
Success! Your billing info is updated.
Billing info update failed.
Des profits vers les valeurs et la raison d’être

Des profits vers les valeurs et la raison d’être

Les entreprises progressistes mettent leur raison d'être et leurs valeurs devant leur quête de profits, une stratégie payante sur plus d'un plan!

Maurice Lefebvre
Maurice Lefebvre

Cet article se veut un complément de :


Avec quelle entreprise préféreriez-vous faire affaire?

Une entreprise dont le but est d’extraire le plus d’argent de vos poches et le maximum de la valeur du travail de ses employés pour mieux remplir rapidement les poches de ses actionnaires?

Ou une entreprise avec une mission qui résonne avec vos valeurs, qui emploie des gens passionnés par les mêmes choses que vous et dont utiliser les services ne se résume pas juste à un mal nécessaire?

Et si une entreprise du premier type tentait de se faire passer pour une du second pour obtenir plus facilement votre argent? Qu’est-ce que vous en penseriez?

La conscience et les profits ne sont pas incompatibles. Les entreprises progressistes le prouvent quotidiennement en mettant leur raison d’être au coeur de leurs décisions d’affaires.

Bien sûr, ça veut dire quelquefois de prendre des décisions qui ne sont pas nécessairement les plus avantageuses financièrement à court terme. Mais le résultat est une conscience tranquille, des employés engagés et des clients… non, des fans… qui ont votre logo sur le coeur. Quelques fois littéralement.

Comprenez bien: miser sur sa raison d'être et ses valeurs pour faire des affaires ne signifie pas lever le nez sur des profits. Une entreprise progressiste demeure une entreprise. Ça signifie trouver une saine balance entre avoir un impact positif sur le monde tout en en tirant des bénéfices.

La raison d’être

La raison d’être, c’est pourquoi l’entreprise existe. C’est aussi pourquoi les clients potentiels devraient vous porter attention, et pourquoi les gens devraient vouloir travailler pour vous.

Combler un besoin et faire de l’argent” est souvent caché derrière des mots inspirants, la vraie raison d’être de la plupart des entreprises traditionnelles. C’est également la raison pour laquelle, peu importe leurs valeurs, celles-ci passent en second après une opportunité financière ou la satisfaction des actionnaires. Ce genre d’entreprise aura une clientèle infidèle, des employés motivés par le salaire seulement et son marketing sera le produit de grands investissements financiers.

Une bonne raison d’être transcende le produit ou le service offert et fait une promesse claire au public, aux employés, et sert de guide pour toutes les décisions de l’entreprise.

Offrir la meilleure pizza sur le marché” est assez faible et vague comme message, mais “Créer des gourmets de la pizza en leur faisant découvrir des combinaisons de saveurs régionales de partout au monde en utilisant seulement des ingrédients de meilleure qualité et des techniques de cuisson authentiques à l’origine de chaque pizza” est une vision tangible, parlante et qui fait appel à une passion.

Une raison d’être interpelle clients, employés, candidats, voire même partenaires d’affaires. Le bouche-à-oreille devient l’un des éléments de marketing les plus puissants de l’entreprise, une communauté de passionnés se forme autour du message, du produit ou de la marque.

Les valeurs

Les valeurs forment le guide pour chacune de vos décisions au sein de l’entreprise. Elles doivent représenter ce qu’incarne l’entreprise, ses propriétaires et ses employés.

Les valeurs doivent être autre chose que les vagues platitudes que l’on retrouve sur les affiches jaunies qui décorent les murs de beaucoup d’entreprises: elles sont le compas moral de toute l’organisation.

Une valeur que l’on se permet d’ignorer au profit d’un contrat juteux, d’une décision d’affaires, ou que l’on compromet quand elle devient gênante n’est, en fait, pas véritablement une valeur. Si vous ne vivez pas vos valeurs et que vous ne les laissez pas guider chacune de vos décisions, vos employés et vos clients s’en rendront compte, et ils iront ailleurs.

Les valeurs doivent être partagées, car elles ne peuvent être imposées de façon efficace. Embauchez des employés qui partagent, voir incarnent ces valeurs plutôt que ceux qui acceptent de s’y soumettre. Faites-le même si ça signifie de ne pas choisir un candidat intéressant au profit d'un qui soit plus aligné, mais qu’il faudra former. En fin de compte, les véritables valeurs de votre entreprise sont la somme de celles des employés. Soyez avertis que plus vous embauchez, plus les valeurs véritables de votre entreprise vont évoluer. Prenez régulièrement le pouls, et ajustez soit vos valeurs, ou votre liste d’employés en conséquence.

Un petit rappel...

Avant d’aller plus loin, il est important de rappeler que les paliers décrits ici ne forment pas une échelle à gravir d’un bout à l’autre. Il s’agit d’un spectre, dont les paliers ne sont pas toujours clairement séparés.

Cette liste se veut informative, vous permettant de voir où vous êtes situés, afin de voir ce qui est non seulement possible, mais mis en pratique par d’autres entreprises. Utilisez-la comme référence et comme inspiration, mais ne faites pas l'erreur d'y voir une méthodologie ou un guide exhaustif. D'accord?

Palier 1: Le générateur de profits

L’entreprise existe pour générer des profits pour ses actionnaires. Toute prétention à une autre fonction est plus que douteuse.

Cette raison d’être, qui peut se traduire par “extraire de l’argent des consommateurs et la mettre dans les poches des actionnaires” est habituellement camouflée avec mission liée à un produit ou service, ou en quelque chose de générique qui fait un peu grincer des dents, comme “rendre le monde meilleur en permettant aux gens d’exprimer leur identité unique grâce à trois choix branchés de pâte dentifrice”. Urg….

Naturellement, si la raison d’être de l’entreprise, aussi légère soit-elle, interfère avec sa véritable raison d’être (les profits), celle-ci sera joyeusement ignorée.

Palier 2: Le positionnement et le code de conduite

L’entreprise s’est dotée d’une raison d’être suffisamment claire et puissante pour être en mesure de l’utiliser comme différentiateur sur le marché. La raison d’être ne dicte pas vraiment quoi que ce soit pour la compagnie, mais elle permet de cristalliser un branding accrocheur.

Dans ce palier, les valeurs sont une forme de code de conduite officieux pour les employés. Souvent placardées sur les murs, imprimées sur les tasses de café offertes par la compagnie et dans la signature des courriels, ces valeurs sont clairement un message de conformité envoyée par la direction aux employés.

Manquer aux valeurs de l’entreprise est un prétexte aux réprimandes et sanctions. Naturellement, ces valeurs ne s’appliquent pas à la direction.

Quelques exemples, malheureusement véritables:

  • “Les vrais développeurs de jeux n’hésitent pas à travailler 12h par jour pour créer les meilleures expériences pour les joueurs!”
  • “Les discussions d’abreuvoir, c’est voler le temps de l’entreprise et nous en souffrons tous.”

Palier 3: La raison et les valeurs pour inspirer et guider les employés

L’entreprise prend sa raison d’être et ses valeurs au sérieux, et fait de son mieux pour éduquer ses employés pour que ceux-ci les adoptent et s’y conforment.

Les communications officielles de l’entreprise, tant internes qu’externes, font souvent référence à ces valeurs. Celles-ci sont utilisées pour présenter l’entreprise sous un jour positif afin de faciliter le recrutement.

Bien que dans l’ensemble la raison d’être et les valeurs de l’entreprise sont respectées, les entorses occasionnelles à la raison d’être et aux valeurs par l’entreprise et ses directeurs sont tolérées, tant qu’elles peuvent être rationalisées.

Palier 4: La raison et les valeurs guident les choix d’entreprise

Sur ce palier, l’entreprise possède une raison d’être qui transcende ses intérêts immédiats, et tente de lier profits et impact positif. Ses valeurs sont au coeur de son identité et guident ses décisions d’affaires.

L’entreprise n’embauche que des employés qui incarnent ses valeurs et sa raison d’être et n’en considérera pas d’autres. Mieux vaut prendre quelqu’un qui a une affinité naturelle pour les mêmes valeurs que l’entreprise et de le former pour le poste, que de prendre une personne pleinement formée qui ne vit pas vraiment les valeurs.

Il est important de noter que les valeurs des entreprises de palier 4 sont habituellement assez simples et peu nombreuses. Le but n’est pas de créer une chambre d’écho, mais de créer un alignement sur certaines valeurs clés tout en encourageant une diversité enrichissante sur tout le reste.

Les entorses au code de valeurs sont très rares et le résultat de longs débats éthiques. L’entreprise prendra régulièrement position publiquement basée sur ses choix de valeurs.

Palier 5: L’incarnation des valeurs et de la raison d’être

L’entreprise est perçue comme une incarnation de ses valeurs et de sa raison d’être. Toutes ses actions et décisions sont mesurées face à ces valeurs et aucune entorse ne sera considérée.

Cela signifie qu’aucune embauche, aucun contrat, engagement ou décision ne sera considéré à moins que celui-ci corresponde aux valeurs et à la raison d’être de l’entreprise. Des décisions menant à une perte de profits consciente seront prises dans le but de demeurer fidèles aux valeurs.

Les clients des entreprises sur ce palier lui sont fidèles à cause de cette dévotion à un idéal qu’ils partagent. Les candidats potentiels recherchent activement à travailler pour l’entreprise à cause des passions et des valeurs partagées.

Patagonia, qui n’emploie que des fans de plein air et qui prennent souvent des décisions coûteuses pour maintenir ou améliorer la valeur écologique de leurs produits, est un excellent exemple du palier 5.

La clé de la raison d’être: l’authenticité

Vous n’avez pas besoin d’une firme de consultants pour créer une raison d’être ou une charte de valeurs pour votre entreprise. Un tel exercice aura l’air faux, parce qu’il le sera.

Si vous lancez une nouvelle entreprise, celle-ci devrait être créée autour d’une raison d’être forte et parlante. Ça ne rendra pas votre aventure entrepreneuriale plus simple, au contraire. Mais vous serez fier de vos réalisations, vous dormirez avec la conscience tranquille et, mieux encore, les gens réagiront avec intérêt et passion.

Si vous souhaitez doter votre entreprise d’une raison d’être, comprenez que de le faire de façon authentique nécessite des changements au sein de votre entreprise. Il s’agit bien plus que de refaire l’emballage d’un produit en vert et collant le mot “bio” partout pour attirer une nouvelle clientèle.

Questionnez-vous sur l’impact de votre entreprise sur la société. Donnez-vous une mission positive ET FAITES LES CHANGEMENTS DANS L’ENTREPRISE POUR QUE CETTE MISSION SOIT SINCÈRE. Pour les valeurs, comme vous avez déjà des employés, dressez une charte de valeurs avec eux pour quelle les représente réellement. Mon collègue Olivier vous présente 3 stratégies pour raffiner les valeurs et la raison d'être de votre entreprise pour vous aider dans votre démarche.

… et si vous avez besoin d’un coup de main

De grandes notions, c’est bien beau, mais ce n’est pas toujours évident à mettre en place sans aide.

Heureusement, Go Pyrate! est là vous vous aider. Articles, podcast, vidéos, ateliers, formations et services d’accompagnement sont à votre disposition pour faire de votre exploration du monde des entreprises progressistes un succès sur tous les plans.

Contactez-nous dès maintenant, et… GO PYRATE!